Construction cyclonique : ce qu’il faut savoir

Une construction paracyclonique ou maison anticyclonique est un bâtiment construit selon certaines règles pour que ce dernier puisse résister aux différents effets d’un cyclone. Ainsi, c’est au niveau de la résistance générale du bâtiment qu’il y aura une amélioration.

Ce type de maison est surtout préconisé dans les zones où les cyclones tropicaux sont particulièrement violents, mais concerne également les maisons individuelles dans différentes régions du monde, comme les bâtiments publics qui peuvent servir d’abri en cas de sinistre.

Les différents effets d’un cyclone

Lors du passage d’un cyclone tropical, il peut se passer une quantité de choses qui peuvent venir endommager les maisons. Les rafales de vent sont les premiers, véritables dangers pour une maison fragile. Il y a ensuite la pluie qui tombe en quantité très importante lors des cyclones ce qui peut sérieusement attaquer l’intégrité de la maison en général.

Avec le vent, il y a également les différents types de débris qui peuvent être véhiculés par les rafales sans oublier ceux que les rivières ou les possibles inondations peuvent apporter avec eux. Cette dernière est aussi très dangereuse, car elle peut générer des dégâts irréversibles dans la maison sans que personne ne puisse rien faire.

En effet, il existe certains phénomènes qui ne peuvent être maîtrisés par les différentes techniques de construction, dans le genre des glissements de terrain par exemple à cause de l’humidité trop importante et les inondations que l’on ne peut stopper quand elles se produisent.  

Le but des constructions cycloniques

Les constructions cycloniques ont été mises au point pour assurer une meilleure protection des individus qui occupent la maison en question. En effet, les mesures de constructions prises n’assurent pas une protection intégrale contre les différents phénomènes que les cyclones peuvent engendrer.

Les maisons sont tout simplement dotées d’un niveau de solidité plus important par rapport aux constructions classiques. Cela permet ainsi d’assurer la survie de la population ainsi qu’une meilleure protection des biens et des équipements nécessaires.  

Les différentes dispositions constructives

Le but des constructions cyclonique n’étant pas de concevoir des maisons résistant à tous les différents effets des cyclones, elle doit cependant assurer trois fonctions vitales à savoir une résistance mécanique et aussi une protection contre les vents et les pluies diluviennes. Il est ainsi possible d’adapter les techniques de construction à ces besoins-là.

Pour une meilleure lutte contre le vent, les débords des toitures devront être réduits pour éviter le soulèvement du toit. Pour une meilleure protection, un toit à quatre pans est le plus recommandé, il est moins susceptible d’être soulevé par le vent. Pour ce qui est des couvertures, il faudra resserrer les espaces entre les pannes ainsi que les chevrons et de même s’assurer de la solidité des fixations des éléments de couvertures. Les ouvertures doivent être dotées de systèmes de volets paracycloniques pour assurer une meilleure protection, cela pour les portes et les fenêtres. Dans le cas contraire, opter pour des vitrages épais est indispensable. Les murs doivent être bâtis avec des matériaux solides et qui sont peu sensibles à l’eau pour assurer une bonne protection contre les débris transportés par le vent.

Il faut également s’assurer d’une bonne étanchéité pour les toitures et les façades. Installer un système de récupération d’eau de pluie est une bonne idée, de même qu’un système d’évacuation efficace du trop-plein d’eau. Il est indispensable de garder en tête que malgré tous les possibles techniques mis en œuvre pour une construction solide et résistante, la nature reste la seule reine et quand elle se déchaîne, même les technologies les plus pointues de l’homme n’y pourront rien.  

Cet article vous a plu ? Votez ici :

Back to Top