Évacuation & récupération des eaux de pluie

L’eau de pluie peut être la fois une source gratuite venant aider à réduire les dépenses en eau courante de la maison, comme un vrai fléau qui peut entraîner la dégradation de différentes parties de la maison. Ainsi, il est nécessaire d’évacuer convenablement l’eau de pluie. La récupération d’eau de pluie est aussi une alternative intéressante pour profiter de cette ressource gratuite que la nature procure.

Comment évacuer l’eau de pluie ?

L’eau de pluie peut être évacuée par épandage naturel. C’est en effet un procédé utilisé couramment dans les campagnes. Cependant ; cela reste une méthode qui cause les remontées capillaires. Il y a également l’évacuation par des canalisations enterrées ; il faut relier ces dernières avec les caniveaux équipés de grilles. Creuser les tranchées d’évacuation permet également l’évacuation du réseau distinct des eaux pluviales est aussi une manière d’assurer l’évacuation des eaux de pluie.

Le creusement doit également suivre les normes à savoir une profondeur de 60 cm et 1 m sous le passage des véhicules. Un avertisseur doit être posé ; ce dernier devant être de couleur bleue. Une autre solution pour l’évacuation de l’eau de pluie reste le puisard ou encore appelé puits filtrant.  

Il s’agit d’un système de drainage qui ne prend en charge que l’eau de pluie. Pour cela, il faut creuser un trou de 2 m de hauteur et de diamètre. Une buse perforée devra ensuite être installée au centre du trou, des parpaings et du mâchefer, des pierres de calcaire devront être utilisées pour remplir le puisard ; du gros gravier et du sable pour tapisser le fond de la buse. L’eau pourra ensuite se filtrer avec le mâchefer quand elle arrivera au niveau du dispositif.  

Comment récupérer l’eau de pluie ?

La récupération d’eau de pluie est une pratique courante et qui se fait depuis des siècles. Pour faire bon usage de l’eau de pluie, c’est en effet une solution tout à fait adéquate. En effet, l’eau de pluie peut être utilisée pour assurer l’accomplissement de différentes tâches dans la maison telle que le lavage de voiture, de carrelage ou encore pour l’arrosage du jardin, ce dernier étant une grande source de gaspillage d’eau si non maîtrisé.

La récupération de l’eau de pluie est aussi un geste écologique qui garde toute son importance. En effet, l’eau de la nappe phréatique n’est pas sollicitée quand on ne fait que récupérer l’eau de pluie. Cette action permet également de consommer moins d’eau courante et donc une diminution du recours aux produits chimiques pour les traitements. Aussi insignifiant que cela puisse paraître, ces gestes sont déjà très importants pour une meilleure protection de l’environnement.

Pour ce qui est des installations à faire, il existe différentes options parmi lesquelles les utilisateurs peuvent faire un choix. Soit le réservoir d’eau de pluie est installé à l’extérieur, suspendu ou bien au sol, soit il est enterré à quelques mètres. La première solution reste la plus pratique des deux, mais ne donne accès cependant qu’à un faible volume d’eau stocké.

Quant à la seconde option, elle nécessite des travaux assez importants, mais reste de loin la meilleure solution pour bien récupérer et conserver l’eau de pluie. Le principe de ce type de dispositif est relativement simple. L’eau de pluie tombe sur le toit de la maison puis se dirige vers la gouttière. Cette dernière est donc reliée à un collecteur ou bien directement au réservoir enterré. L’eau pluviale passe par un système de filtration pour la débarrasser des déchets qu’elle peut contenir. Mais attention, l’eau pluviale reste impropre à la consommation ainsi qu’à l’utilisation pour faire la toilette. Celle-ci peut en effet contenir microbes ou autres saletés qui seraient néfastes pour la santé.  

Cet article vous a plu ? Votez ici :

Back to Top