Aménager une pente

Aménager au mieux votre terrain en pente

De prime abord, dans le cadre de l’aménagement d’un terrain, une pente ressemble à un handicap. Pourtant, une pente est un atout qu’il faut savoir utiliser afin que sa déclivité ne devienne un levier pour mettre en valeur ses plantes et ses fleurs.

Un terrain en pente n’est pas plus difficile à aménager

L’idée reçue selon laquelle un jardin ou un terrain en pente est plus complexe à aménager et à entretenir est tenace, pourtant les plus beaux espaces sont souvent inclinés. Pour dompter ces dénivellations, plusieurs options s’offrent à vous qu’il s’agisse d’un muret ou de plessis. Il est important de souligner que les conditions de vie des végétaux sont meilleures lorsque la pente existe car un microclimat se crée naturellement (notamment grâce aux murs et autres obstructions créées).

Que ce soit pour la culture de légumes ou la création d’un jardin d’agrément, le relief est un avantage pour animer le décor, la perspective visuelle donnée par la pente est un facteur clé de réussite pour votre aménagement.

Les gestes pour bien jardiner en pente

Afin de réaliser des prouesses grâce à un jardin en pente, il est recommandé de suivre 3 astuces clés. La première est de suivre les courbes de niveau, il est inutile de lutter contre la pente. Il faut au contraire être guidé par ses trajectoires et son inclinaison, ainsi la culture comme l’arrosage s’en trouveront améliorés.

Egalement, il est préconisé d’arroser la pente sans créer d’érosion. En effet, si le terrain d’érode, alors il perdra toute va valeur nutritive pour les plantes et les fleurs qui le compose. Vous pourriez par exemple mettre en place un arrosage « goute à goute » qui réduira la consommation d’eau et donc de lourdeur sur la pente.

Enfin, veillez à bien labourer le terrain dans le bon sens. Il faut donc commencer par le sommet et toujours remonter les mottes de terre vers le haut de la pente. Ainsi, les fines particules pourront rester sur cette zone.

Comment retenir la pente ?

Afin de « retenir » la pente et ainsi éviter qu’elle ne s’érode, il est possible de réaliser un mur en pierres de taille, cela donnera du style à votre pente. Aussi, vous pourriez opter pour une bordure en rondins (l’effet « rempart » est apprécié). Enfin, vous pourriez utiliser des roches serties d’un plessis, effet garanti.

Cet article vous a plu ? Votez ici :

Back to Top