Aménager sa cuisine sur mesure

Michel de Kit Cuisine nous explique les étapes de l'aménagement sur mesure d'une cuisine.

Quelles est la démarche à suivre quand on souhaite une cuisine, une salle de bain ou un dressing aménagé « clé en main » ?

D’abord, savoir ce que l’on veut, prospecter, trouver des idées, choisir les matériaux. Les petits budgets se dirigeront vers des matériaux type mélaminé, stratifié, postformé, plutôt que quartz ou granit. Le travail préalable nécessite aussi de prendre des mesures des pièces à aménager. Il faudra ensuite imaginer les emplacements et la taille des meubles et plans de travail. Il nous faut aussi connaitre les emplacements des fenêtres et des portes. Les gens viennent généralement avec des plans à main levée, pas forcément des plans d’architecte mais au moins un plan permettant d’obtenir une représentation 2D de l’espace à travailler et surtout les dimensions de la pièce.

A partir des plans à main levée vous pouvez donner des conseils ?

Oui c’est le rôle d’un cuisiniste. On oriente les clients sur les emplacements à privilégier, les matériaux, etc. Certains viennent avec des idées qui ne tiennent pas la route. On est là pour dire ce qui est faisable ou non. Si les clients n’ont pas du tout d’idée, on peut leur suggérer des choses adaptées à leur pièce et à leur budget. De notre côté, nous dessinons des plans 3D plus précis que les plans apportés par le client, ce qui donnent une meilleure idée du projet.

Et après le plan, on passe au devis afin de choisir le professionnel avec lequel on préfère travailler ?

Oui, une fois le projet défini, il est conseillé de faire un petit tour des professionnels pour connaitre les prix et les matériaux proposés pour le mobilier et les plans de travail.

Quels professionnels rencontre-t-on dans ce secteur de l’aménagement à Tahiti ?

Il y a les importateurs qui importent des meubles de dimension standard, des cuisinistes comme nous qui importent les panneaux et fabriquent ensuite les meubles et plans de travail et enfin les menuisiers qui bien sûr, privilégient le bois. En ce qui nous concerne, on essaye toujours de rester le plus standard possible au cas où il y aurait un élément à changer. On propose ainsi une conception qui mélange des dimensions sur mesure et des dimensions standard. Quant aux produits, les seuls que nous importons sont la quincaillerie et les panneaux à partir desquels on fabrique nos meubles.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la conception sur mesure ?

L’avantage est que c’est plus adaptée à la pièce bien sûr, il n’y aura donc pas d’espace perdus. L’inconvénient c’est que c’est plus long à faire. Généralement, dans une cuisine on a un ou deux meubles sur mesure, et le reste c’est du standard. Un meuble fabriqué sur mesure est forcement plus cher qu’un meuble déjà fabriqué ou importé.

Quels sont les avantages de travailler avec un cuisiniste plutôt qu’un importateur ?

Le cuisiniste a un nuancier de couleur beaucoup plus important par rapport à l’importateur. Ensuite, les importateurs ne peuvent pas redimensionner un meuble car ce n’est pas leur métier. Les cuisinistes peuvent faire du sur mesure et redimensionner un meuble qui n’a pas la dimension souhaitée. Du côté des prix, nous somme parfois plus chers, parfois moins chers.

y-a-t-il des particularités dans l’aménagement en Polynésie ?

Oui, en Polynésie, il faut impérativement travailler à partir de panneaux hydrofuges qui résisteront aux taux d’humidité importants. Donc, chez nous on s’assure que tous nos panneaux ont été traités pour être hydrofuge. Et au niveau de la quincaillerie, on fait attention de ne sélectionner que des produits de qualité. Ce qui nous amène à privilégier les achats en provenance de métropole et d’Allemagne. Souvent la qualité européenne est plus coûteuse, mais cela est légèrement compensé par des taxes douanières moins élevées. La quincaillerie n’est pas à négliger car une porte ou un tiroir s’ouvre de nombreuses fois par jour, les charnières sont donc très sollicitées et vieillissent plus vite. C’est d’autant plus vrai pour les maisons en bord de mer qui sont nombreuses en Polynésie. Il y a un risque de rouiller plus vite avec du matériel de mauvaise qualité.

Comment reconnaitre un panneau de bois résistant et hydrofuge ?

On peut faire un test à partir d’un morceau que l’on trempe dans l’eau. Si au bout de 8 jours le morceau se désagrège, la conclusion est vite tirée : il ne s’agit pas d’un bois traité pour résister à l’humidité ambiante. Au contraire, un bois traité sera légèrement gonflé, son épaisseur aura ainsi augmentée de quelques dixièmes mais il ne se désagrègera pas. Si vous n’êtes pas en mesure de faire ce test, vous pouvez aussi observer la tranche d’un panneau. Si des particules vertes son apparentes, c’est que le bois a reçu un traitement hydrofuge et résistera à l’humidité. Pour ce qui est de la résistance, un panneau de qualité est plus compressé.

Et la quincaillerie, comment vérifier sa qualité ?

C’est plus difficile quand elle est neuve, il faut demander la provenance et aussi faire confiance au fournisseur.

Quels sont les matériaux généralement proposés ?

Les panneaux sont en particules de bois (Medium) ou en aggloméré hydrofuges. Les portes peuvent être en stratifié avec décor ou couleur ou Medium (MDF) et peints. Les caissons sont toujours en mélaminé blanc ou gris. Quant aux plans de travail, trois possibilités : en panneaux de particules postformés d’une épaisseur de 4 cm et toujours hydrofuge. On propose alors une dizaine de décors. Il y a aussi les granits naturels qui offrent entre 10 et 15 possibilités en terme de couleur, ton, motifs. Et puis, il y a la pierre de synthèse, le quartz composé de 92% de silice et 8% de résine. M3 Tahiti placard, notre fournisseur est importateur exclusif de la marque espagnole Silestone, une référence dans ce domaine. Elle offre 10 à 15 coloris en magasin mais on peut commander toute la gamme.

Comment faire son choix de matériaux ?

Question de budget ! Entre le quartz et le granit, il n’y a pas de grande différence. Les gens souvent préfèrent le quartz car il y a plus de coloris et tous les ans, il y en a une nouvelle gamme. Ce qui laisse plus de place à la fantaisie.

Vers quels matériaux se tourneront les petits budgets ?

Pour les caissons, ce sera les mélaminés blanc et pour les portes, des panneaux de mélaminé décor bois ou couleur unis. Les panneaux peints sont plus chers car il y a plus de manutention. Les plans de travail seront en panneaux stratifiés postformés.

Quels sont les délais ?

L’installation est rapide, une cuisine peut être montée en deux jours. Mais depuis la signature du bon de commande jusqu’à la pause, il faut compter 4 à 5 semaines pour une cuisine, une salle de bain ou un dressing.

Quand faut-il commencer les démarches pour son aménagement ?

Je pense que deux à trois mois avant la fin de réalisation de la maison est un bon créneau

Existe-t-il un service après vente quand on achète une cuisine aménagée ?

Chez nous cuisiniste, oui. Il y a un suivi des produits sur une durée moyenne de 3 ans, ce qui permet de remplacer un élément défectueux.

Cet article vous a plu ? Votez ici :

Back to Top